Journée 12 : Franconville 64 - ASV 61

NATIONALE 1
Défaite frustrante !
Nos tigresses chutent lors de la confrontation avec Franconville, dans un match qui était à leur portée.. Pourtant revenues de l'enfer à 1'48 du terme, elles se sont arrachées pour s'offrir la balle de match qu'elles n'ont pas su convertir... La frustration est grande !
logo asv fond noir.png
tigresse fond noir.jpg
RETOUR SUR LA RENCONTRE
1er quart temps : 18 - 14
Nos tigresses balbutient quelques balles !

TEMPS FORT A L'AVANTAGE DE FRANCONVILLE !

Au retour des vestiaires, la dynamique va rapidement changer de camp et Franconville va reprendre le costume de dominant. Les attaques des locales sont plus agressives, et les tigresses vont à nouveau manquer de mordant défensif.. Pourtant, elles s'accrochent et restent au contact de leur sujet, la même Jomby va une nouvelle fois faire parler la poudre par un tir longue distance, mais c'est surtout l'énergie de Wisline Souffrant qui va permettre une grande détermination à toute son équipe. Les choses deviennent difficiles pour Virginie Kevorkian et son équipe qui n'arrive plus à marquer, mais qui surtout laisse trop d'opportunités à l'équipe adverse qui prend peu à peu le dessus ! Fin du troisième et Franconville s'offre un petit écart de 4 longueurs à 10 minutes du terme...

Fin du match : 64 - 61
Fin de Troisième : 48 - 44

Un dernier acte très disputé..

NOS TIGRESSES ONT EU LA BALLE DE MATCH !!

+ 9 pour Franconville et 2 minutes à jouer.. On pense que les choses sont pliées pour nos tigresses qui vont finir très fort ! Malheureusement, elles viennent s'incliner sur une ultime attaque qu'elles n'auront pas pu concrétiser.. Un peu plus tôt dans le 1/4 temps, les débats sont toujours aussi équilibrés et nul ne connait l'issue de la partie, tellement elle est disputée.. A mi parcours dans ce dernier acte, nos tigresses balbutient un peu quelques possessions.. L'attaque est moins rodée, la balle ne circule plus ! Franconville fait de gros efforts collectifs à l'heure où nos tigresses cherchent des solutions trop individuelles.. Le mal est fait, l'écart grandit et 9 points séparent les deux formations à deux minutes de la fin... L'énergie déployée dans les derniers instants n'y changera rien : nos tigresses se sont offert une balle de prolongation (balle de match) sur une dernière possession.. En vain, l'échec sur le dernier tir à 5 secondes du gong final et la faute consécutive sur Wisline Souffrant scellera définitivement la rencontre ! 

Virginie Kevorkian (ASV) après la rencontre : "Nous échouons dans cette rencontre qui était à notre portée.. Nous avons eu un terrible passage à vide à un moment donné qui nous a fait perdre le fil. Le niveau de jeu a été très engagé et la partie très disputée. Nous avions une nouvelle fois l'opportunité de nous imposer face à une équipe qui a néanmoins pas volé son résultat. Ce manque de maîtrise doit rapidement être corrigé si nous  voulons fixé les matchs qui sont à notre niveau pour les remporter.. En dehors de la partie qui fut disputée et engagée dans le bon respect du jeu entre les deux formations, je déplore et regrette vraiment l'environnement et le contexte général de la rencontre où seules les équipes ont été à la hauteur de l'enjeu contrairement à tous les protagonistes de cette partie, c'est à dire ceux qui ont la responsabilité du match et de son bon déroulement..  Cela reflète un gros manque de respect que l'on porte à notre division et à la pratique du basket féminin de haut niveau dans le sport amateur, non pas par l'incompétence affichée mais par le manque de reconnaissance qu'on veut bien leur accorder ! "

LE MOT DU COACH...
DU COTE DU BANC DE TOUCHE
NOS PARTENAIRES MAJEURS

Une belle réaction villeurbannaise

PLUS DE LIANT DÉFENSIF, PLUS DE RÉUSSITE OFFENSIVE

Nous y sommes.. nos joueuses ont pris la mesure du rythme. L'investissement défensif est plus prononcé, les stops en défense permettent quelques paniers de contre attaque, le jeu est plus favorable sur cette période à nos protégées qui sont plus incisives offensivement. L'agressivité en attaque permet aux partenaires de Lena Gohlisch se capitaliser le score par des LF qu'elles vont bien convertir. Jennifer Lafaurie, va connaître une très belle période dans le jeu, et va inspirer ses partenaires qui vont la suivre dans sa quête ! Cette seconde période est bien mieux gérée par le rythme villeurbannais supérieur à celui des locales. Logiquement, nos tigresses retrouvent leur vestiaire avec un petit point d'écart, à leur avantage, score à la pause 32 à 33 !


Des tigresses dominées sur les premiers instants !

UNE ENTAME EN MANQUE DE FEROCITE VILLEURBANNAISE

Sur les premières séquences de jeu, on découvre vite que les franciliennes se sont fait de ce match un gros rendez-vous. Le club a mis les petits plats dans les grands, présentation d'équipe à l'américaine.. Le show est là et la partie va commencer. Nos tigresses n'y sont pas, elles subissent les assauts d'une équipe qui se montre plus déterminée sur les premières actions. Anais Jomby, la joueuse expérimentée du groupe, va trouver la mire par deux fois dans ce premier 1/4 temps pour alimenter le score et la confiance locale. Côté villeurbannais, toutes les joueuses majeurs vont ouvrir leur compteur offensif sur cette période, mais le rendement défensif est moins prononcé qu'à l’accoutumée et Franconville va faire cavalier seul pour maîtriser ces dix premières minutes 18 à 14.

Mi-temps : 32 - 33
IMG_0643.JPG
IMG_0645.JPG
création de site internet avec : www.quomodo.com