Ifs 72 - ASV 65

NATIONALE 1
A cœur Normand tout aurait été possible !
Nouveau revers pour nos tigresses qui chutent face à des normandes plus généreuses et volontaires ! Dommage pour nos troupes car le match aurait pu être tout autre si la combativité et l'agressivité dans l'effort avaient été constants !
RETOUR SUR LA RENCONTRE
logo asv fond noir.png
tigresse fond noir.jpg
Ifs 72 - ASV 65
1er quart temps : 20 - 15


La révolte villeurbannaise...

UN TROISIEME 1/4 TEMPS PLEIN D'ENGAGEMENT ET D'AGRESSIVITE !

Au retour des vestiaires, nos joueuses ne sont plus les mêmes.. Dureté, engagement, investissement.. Tout y est, le coeur se remet à battre côté ASV et l'écart se réduit au fil des minutes. Les belles séquences défensives orchestrées par Héloise Roussignol et Amélie Fernandez vont redonner beaucoup d'énergie à l'ensemble de l'équipe.. En attaque, nos joueuses se libèrent et affichent enfin l'agressivité qui leur a fait défaut les 20 premières minutes.. A tel point qu'elles vont forcer l'arbitrage à les récompenser, à juste titre. Jennifer Lafaurie se démène et fait preuve d'une vaillance défensive très intense. On y croit nous des gradins !! Les quelques supporters présents dans le camp des villeurbannais se remettent à y croire et poussent les filles de Virginie Kevorkian dans une lutte féroce sur chacun des ballons.. L'écart est rattrapé, 48 à 47 et 10 minutes à jouer pour tout donner !


Fin du match : 72 - 65
Fin de Troisième : 48 - 47

Tout est à faire !

UN BON COUP A JOUER !!

Après ces 30 minutes jouer à observer les protagonistes de la partie, on espère enfin que nos tigresses ne vont pas laisser filer cette opportunité. Un troisième 1/4 temps qui a redonné de l'espoir et surtout réduire l'écart pour enfin jouer le coup jusqu'au bout ! Pour cela, il aurait fallu maintenir l'agressivité affichée sur la période précédente.. ce qui ne fût pas le cas. Il aurait fallu également contrer les assauts adverses, bien aidés par un public très fourni et tout acquis à la cause des normandes. Nos tigresses vont balbutier des ballons, faire preuve de fébrilité au moment où enfin elles auraient pu passer devant au score.. et faire tomber une jeunesse de Ifs au bord de la rupture. Le niveau physique est tel que chaque balle est disputée comme une dernière munition, et à ce petit jeu, ce sont bien les normandes qui vont rester maîtres de leurs nerfs et de leur formidable générosité. En chef de file, Pauline Bétis, la meneuse Ifoise, va éclairer la fin de rencontre par son sang-froid et ses tirs longue distance qui vont amenuire toutes les chances villeurbannaises. A plusieurs reprises, ses missiles vont porter tout un groupe, tout un public, presque tout un peuple, pour venir à bout de nos tigresses et les faire chuter une nouvelle fois ! La joie affichée au buzzer final nous prouvera que les Ifoises avaient à coeur de faire tomber un "favori".. Ce costume de favori offert gracieusement par les équipes adverses nous rappellent sans cesse la volonté de devoir assumer le rang et la posture ! A vous tigresses de porter vaillamment cet habit pour l'instant trop grand... 

Virginie Kevorkian (ASV) après la rencontre : "Encore une déception car le match était à notre portée.. Pire même, nous aurions dû sortir victorieuses de cette rencontre.. Je suis déçue car nous ne perdons pas le match sur des choix ou sur la valeur de nos forces, mais bien sur le domaine du combat et du courage. Nous avons chuté face à une équipe qui a été plus généreuse que nous dans l'effort, cette force collective leur a permis de jouer avec confiance, mais surtout avec leur cœur. Nous avons eu une belle réaction dans le 3ème qui nous a remis dans le match, mais notre inconstance dans ce domaine a eu raison de nous ! Nous avons besoin de nous accaparer cette agressivité rapidement car elle fera de nous une équipe redoutable. On a laissé trop de choses en route pour ce match et espérer la victoire. Notre adresse aux LF, trop défaillante ce soir, ne nous récompense pas au moment où nous avons besoin de points. Pour l'heure, après ces deux revers concédés à Charnay et Ifs, notre position au classement nous rappelle que nous avons encore besoin de fixer certaines choses à notre jeu si nous voulons nous nourrir d'ambitions, car à l'heure actuelle, nous n'arrivons pas à gagner des matchs à enjeux comme celui de samedi ! Il faut accepter cette réalité, apprendre de nos erreurs pour bien mener la deuxième partie de la phase aller, avec je l'espère plus de constance et surtout moins de regrets !"  


LE MOT DU COACH...
DU COTE DU BANC DE TOUCHE
NOS PARTENAIRES MAJEURS


Un second identique au premier !

LES CADRES SANCTIONNES PAR LES FAUTES !

La fin de la première période a été délicate sur les derniers instants.. Le deuxième acte va ressembler au premier. Nos tigresses bafouillent leurs attaques et les séquences défensives vont sanctionner de manière sévère nos plus expérimentées : Alysha Harvin et Elena Vishnyakova retrouvent le banc de touche en étant sanctionnées toutes deux par 3 fautes chacune au tableau d'affichage.. La rotation villeurbannaise devra produire les efforts nécessaires pour stabiliser l'écart, pour l'instant à la faveur des normandes. Ifs a trouvé beaucoup de confiance grâce à sa vaillance et à la générosité affichée sur chacun des ballons à jouer.. Héloise Roussignol était bien au four et au moulin, mais le visage affiché manque de poigne et de saignant ! Cette période sera ponctuée par une volonté de Ifs plus probante à arracher tous les ballons, à profiter de toutes les situations pour maintenir l'écart. A la pause, nos joueuses sont menées 37 à 28...



2 bonnes minutes... et puis...

IFS A SORTI LES GRIFFES !

Sur les premières séquences de jeu, nos joueuses sont concentrées sur la partie ! Les combinaisons offensives fleurissent et Elena Vishnyakova fait parler le métier près du cercle, idéalement servie par ses partenaires. Alysha Harvin s'illustre déjà et notre super américaine enfile son costume de pistolero ! Au bout de 2 minutes de jeu, les nombreux stops défensifs permettent aux partenaires de Leslie Matanga de mener 8 à 2 ! On n'en attendait pas tant mais l'écart est légitime.. Nos tigresses sont mieux rentrées dans la partie que les normandes. Didier Godefroy rappelle ses troupes par un premier temps mort qui va révolter son équipe.. En chef de file, Julie Legoupil, va à plusieurs reprises, arracher ballon et panier par son métier et son envie inébranlable de porter ses "protégées" par une énergie incroyable. A l'expérience, elle va mettre sa touche personnelle sur le match et les choses vont se compliquer en quelques minutes pour nos joueuses. Les attaques ne trouvent plus la réussite des premières minutes et nos protégées vont difficilement finir le 1/4 temps en étant menées 20-15 !

Mi-temps : 37 - 28
LE RESUME DE LA RENCONTRE
SAMEDI 12 NOVEMBRE 20H - 350 spectateurs

L'ASV s'incline face à Ifs 72-65
 Mi-temps 37-28

A. Harvin 19 points, A. Thos 1 point, E. Vishnyakova 7 points, S. Vareille 2 points, L. Gohlisch 5 points, H. Roussignol 12 points, L. Matanga 8 points
J. Lafaurie 7 points.C. Blatrie 0 point, A. Fernandez  4 points



plouhinec-villerbanne-1617.jpg
legoupil-villeurbanne-1617.jpg
e35395df983a5b9eaa94a221a4b72143_XL.jpg
edf9dfa4882e8c37791fe0cba34ef460_XL.jpg
phoca_thumb_l_1C9A4622.jpg
création de site internet avec : www.quomodo.com