5 questions express à Benjamin Fralon

INTERVIEW EXPRESS AVEC BENJAMIN FRALON
Coach Equipe Nationale 3

 


Nouvel entraineur pour notre équipe Nationale 3 cette saison. Benjamin Fralon a posé ses valises à l'ASV. Avec un début de saison compliqué pour notre équipe promue, il revient sur les enjeux du match de dimanche en répondant à nos 5 questions express ...

1 ) Bonjour Benjamin, ton équipe Nationale 3 de l'ASV est allée s'incliner à Bresse Basket samedi dernier et vous avez du mal à aller chercher cette première victoire. Quelles sont les raisons principales ?

Premièrement, nous n'avons toujours pas eu l'équipe au complet. Quatre matches, quatre équipes différentes. Nous avons également eu une préparation très compliquée et commençons seulement à retrouver nos joueuses à l'entraînement et à trouver du rythme.

Après, l'équipe est toute neuve, nouvelles joueuses, nouveau niveau, nouveau coach. Plusieurs filles jouaient encore en R2 il y a deux ans, certaines reprennent après un arrêt d'un an ou plus, d'autres jouaient en cadettes ou jouent aujourd'hui en juniors. Il faut du temps mais j'ai entièrement confiance en mon groupe. Nous avons également joué des équipes du haut de tableau, à nous d’assurer maintenant face à des concurrents directs.


2) Le renouvellement de ce groupe n'est pas une chose facile, quels sont les objectifs de l'équipe pour cette saison  ?   

L'objectif principal est le maintien en NF3. Pour cela, il faudra laisser quatre équipes derrières nous. Le championnat est long et très dense, et à part à mon avis une équipe qui est clairement au-dessus, tout le monde peut battre tout le monde. Quoi qu'il en soit, je n'ai aucun doute quant à notre maintien, et je suis persuadé que nous allons faire une bonne saison. J'aime mon équipe, leur état d'esprit, il faut juste que chacune trouve son rythme, sa place, que la confiance s'installe, que le collectif se mette en place. Mais tout va bien se passer j'en suis certain.

  

3) Samedi, vous recevez St Rambert, équipe promue comme l'ASV. A domicile, la victoire est indispensable pour lancer enfin le championnat et retrouver de la confiance. Quel va être ton message auprès des filles ? Quelles seront les points clés du match ?

La victoire est impérative. Les filles le savent très bien, elles en ont conscience et elles vont faire ce qu’il faut pour aller la chercher. Lorsque l’on perd, tout le monde est déçu, les supporters, les dirigeants, les bénévoles, le coach, mais les plus déçues ce sont les joueuses. Et ce sont elles les plus pressées de gagner leur premier match. Il faudra rester concentré, sur notre repli défensif, ne pas laisser de deuxième chance au rebond, défendre agressivement et collectivement, mettre de la vitesse dans l’exécution des phases offensives. Et surtout jouer sans penser au score, au résultat, se concentrer sur le jeu.

 

4) D'un point de vue personnel, tu viens d'arriver à l'ASV pour cette nouvelle saison. Ton intégration s'est -t-elle bien passée ? As tu trouvé déjà quelques repères ?

 J’ai vraiment été très bien accueilli par tout le monde. Je suis ravi de porter les couleurs de l’ASV qui est un club historique et dont nous souhaitons tous écrire une nouvelle belle page.  Je suis quelqu’un qui marche beaucoup à l’affectif, le côté humain est indispensable pour l’épanouissement personnel et professionnel. Alors même si ce n’est pas facile de perdre, que le début de saison est sportivement frustrant, je me sens parfaitement bien et reste plus motivé que jamais. L’état d’esprit, le partage, les relations humaines restent, les résultats non. C’est la manière de les acquérir qui fait que l’on s’en souvient à vie. Ils vont venir j’en suis certain et tout sera alors réuni pour une grande saison.

 

5) Pour conclure, ton mot de la fin à nos supporters, nos licenciés, nos partenaires lecteurs de cette interview ? Un message d'encouragements pour l'équipe ? 

Un grand merci à tous pour votre bel accueil.  Je vous promets de tout faire pour vous le rendre au quotidien. L’ASV est en train de renaître de ses cendres et, tous ensemble, nous allons profiter de cette belle aventure. Concernant les filles, je crois en elles, je suis fier d’être leur coach et leurs efforts seront bientôt récompensés

"Je suis quelqu’un qui marche beaucoup à l’affectif, le côté humain est indispensable pour l’épanouissement personnel et professionnel. Alors même si ce n’est pas facile de perdre, que le début de saison est sportivement frustrant, je me sens parfaitement bien et reste plus motivé que jamais."
création de site internet avec : www.quomodo.com