Retour sur les matchs du 25 et 26 février

logo asv fond noir.png
Nos espoirs ne sont pas parvenues à revenir victorieuses de leur déplacement dans le sud, et permettent à Ail de Rousset de prendre une victoire d'avance .... Mais, avec 6 journées à jouer, tout est encore possible, avec pas moins de 5 équipes qui se tiennent à un point d'écart, pour un "ticket" de relégation !!
logo asv fond noir.png
ballon n2.jpg
RETOUR SUR LES MATCHS
WEEKEND DU 25 et 26 FEVRIER
La NF3 s'incline face à un concurrent direct, mais rien n'est joué !

Le Break est quasi fait pour les 3 dernières équipes de la poule A, mais une 4 ème place ,synonyme de relégation, reste vacante et très disputée .....


Nous savions ce RDV important pour notre équipe 2, mais Ail de Rousset le savait aussi !! et c'est de pied ferme que cette équipe nous attendait ce dimanche, avec un effectif plus complet. 

Pourtant, nos tigresses débutent parfaitement et font un petit écart dès le début de la partie (9-15) grâce à une bonne entame. Mais rapidement les locales se ressaisissent, surement bien aidées par une profondeur de banc plus importante, et virent en tête à la mi-temps (29-24), pour ne plus jamais la quitter ...

Même si l'ASV parvient à faire quasi jeu égal en le 4ème 1/4 temps (14-13), l'écart est fait dans le 3ème (+6), et les tigresses ne seront jamais parvenues à revenir. 

Les partenaires d'Eva Ibanez, avec une secteur intérieur très diminué (sans Noémie Recoura et Emie Delphino), auront fièrement défendues le maillot de l'ASV.

Le résultat ne change pas vraiment le problème, puisque nous sommes désormais 5 équipes à se "bagarrer" pour ne pas occuper la dernière place vacante pour la relégation, avec nos voisines d'Ozon notamment, elles aussi battues lors de cette 16ème journée (match avancé contre Furiani).

La rencontre à venir, ce dimanche à De Barros face à une équipe du top 3 (Venelles), pourrait être un sacré atout au moment de faire les comptes en fin de saison !!




Le mot du coach :  «« Une défaite dure à encaisser vu le contexte de la première mi-temps.

Nous avons plutôt bien entamé le match, jouant sur nos qualités et juste dans nos choix nous permettant de concrétiser nos actions collectives. Une cohésion de groupe défensivement nous permet de contenir notre adversaire. Malgré de bonnes séquences offensives sur le reste du match, nous avons pris l’eau sur les autres quarts temps dans tous les secteurs du jeu. L’adresse à mi distance et à 3 points, le jeu intérieur et la non maîtrise des rebonds défensifs ne laisse guère des chances de victoire. Gagner des matchs en effectif réduit n’est jamais chose facile, mais cumulé avec des absences de joueuses dans le secteur intérieur est pratiquement impossible.

Nous devons nous recentrer sur notre prochain rendez-vous ce dimanche contre Venelles, un prétendant à la montée qui n’a d’ailleurs toujours pas validé sa place en play-offs et qui ne nous rendra clairement pas la vie facile à domicile. »

Florian CLOPPET


 mois
Ail de Rousset 62 - AS Villeurbanne 50
NATIONALE 3
DIMANCHE 26 FEVRIER
création de site internet avec : www.quomodo.com